Située en bord de Seine, dans une zone inondable classée réserve naturelle, les enclos de la prairie communale représentent une surface d’environ 6 hectares. 

 

La Salamandre Verte a repris un troupeau de moutons de Soay laissé par l’association Téma la vache afin d'entretenir ces enclos en pâturage extensif et contribuer ainsi à la préservation de la biodiversité.

Des permanences quotidiennes ont été mises en place par les bénévoles afin d'assurer le suivi et l'alimentation du troupeau.  Des chantiers participatifs sont, par ailleurs, organisés le week-end pour entretenir la pâture et prendre soin des moutons (voir Agenda) : débroussaillage, élagage, construction d'abris ou d'enclos, transfert du troupeau, rotation des parcelles... le tout dans la bonne humeur, l'entraide et la convivialité !

AffichePasdepain.PNG

Le mouton de Soay

 

Le mouton de Soay est une race primitive de mouton établie à l'état sauvage depuis plusieurs millénaires sur la minuscule île de Soay en Écosse. C’est le mouton actuel le plus proche du mouflon. Il n’a pas subi la sélection pour améliorer sa laine et son poids.

 

Petits et trapus, à la robe généralement marron, le mouton de Soay mue naturellement au printemps. Il n’est donc pas nécessaire de le tondre. Les béliers portent tous des cornes très imposantes, les brebis ont des cornes moins développées.

 

En raison de sa rusticité, le mouton de Soay demande peu de soins et est également très intéressant pour débroussailler et entretenir les terrains (faible pression sur les sols fragiles, enrichissement du sol sans salissure). C'est pourquoi, il est souvent utilisé dans les programmes d'éco-pâturage.

 

Bien qu’il puisse s’apprivoiser, il garde son tempérament farouche. Très vif, observateur et toujours aux aguets, il faut l’approcher avec calme pour ne pas l’effrayer. Tout geste brusque éveille sa méfiance et il s’écarte rapidement de tout élément étranger. Comme tous les moutons, la solitude ne lui convient pas et il est rassuré en vivant en groupe.

 

Pour en savoir plus sur les moutons de Soay : http://www.soay.be

Pour visionner un reportage sur St Kilda en Ecosse qui abrite l'île de Soay dont ils sont originaires : https://youtu.be/X4pBDwJi_kw

Envie de nous rejoindre ?

Cliquez  ici pour connaître les dates de nos prochains chantiers participatifs.

La prairie étant en libre accès tous les jours de l'année, n'hésitez pas à vous y rendre quand bon vous semble.

 

Les moutons de Soay nécessitent peu de soin mais restent craintifs. Merci de respecter leur tranquillité en ne laissant pas vos chiens leur courir après !

Découvrez le magnifique documentaire de Nicolas Dubois tournée à la prairie du Mesnil-le-Roi !

Rongées par l'urbanisation, mises à mal par l'agriculture intensive et les comportements irrespectueux, les petites zones humides, riches en biodiversité, disparaissent peu à peu du paysage français. La commune du Mesnil-le-Roi, en région parisienne, se mobilise pour rejeter cette fatalité et réhabiliter une prairie alluviale en danger. Cette prairie riche d'histoire représente également un espoir pour le futur, une parenthèse verte et naturelle au milieu du gigantisme parisien.

L'accès à la prairie du Mesnil-le-Roi se fait

par la rue de Seine ou le chemin de l'île Laborde.

Le saviez-vous ?

La prairie communale est vraiment une originalité du Mesnil-le-Roi. Elle a été classée Réserve Naturelle Volontaire en 2001 puis labellisée réserve Naturelle Régionale. Elle abrite des espèces animales rares comme le triton crêté ou le martin-pêcheur ainsi que des espèces végétales comme le scirpe maritime. Elle est désormais entretenue par pâturage extensif et par la pratique de la fauche tardive,  deux pratiques qui permettent  de préserver la biodiversité  de cet écosystème.